Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Par un coach carrière

Partir ou rester, pas toujours facile de prendre une décision aussi importante tout seul. Le coaching est l’une des possibilités pour explorer vos motivations profondes. À condition de garder à l’esprit que le rôle d’un coach n’est pas de vous dire quoi faire (qui le pourrait d’ailleurs ?), ni même de vous orienter.

Je compte jusqu'à 3, et je change de vie !

« Un coach n'aide pas et ne conseille pas, mais accompagne à la décision », explique Philippe Laurent, coach de transition, au sein du cabinet parisien Project Coaching Associés. D'accord, mais il sert à quoi exactement ? À donner un maximum d'autonomie et de liberté dans ses choix, répond Philippe Laurent, qui détaille un processus en trois étapes :

1) prendre conscience de la situation

2) décider

3) agir.

Impossible de prendre la bonne décision si vous ne savez pas ce que vous voulez vraiment. « Il faut aller au fond de soi pour pouvoir effectuer des choix en accord avec ses motivations véritables », confirme Annie Godard, coach professionnel à Paris.

 

Déceler ses propres contradictions

« Les vraies raisons d'une envie de changer ne sont pas forcément conscientes au départ. On évoque souvent des clichés car on a du mal à se dire la vérité,» poursuit-elle. De mauvaises relations avec son N+1, un job devenu inintéressant, la lenteur des décisions, l'impossibilité d'évoluer... Un coach vous aide à clarifier les besoins qui ne sont pas satisfaits. Ceux qui ne font pas ce travail d'introspection risquent de faire les mauvais choix et de trimballer longtemps leurs problèmes avec eux. Certains deviennent même de véritables « serial changeurs ». « C'est toujours la faute de leur environnement, jamais la leur, alors ils changent sans cesse d'entreprise. Ignorant la source véritable de leur insatisfaction, ils reproduisent le même schéma à chaque fois », constate Annie Godard.

 

Le changement, quoi de plus permanent ?

Évidemment, le changement fait peur à la plupart des mortels. Il fait pourtant partie de notre nature : « le monde change, la société change, les hommes aussi changent... Le changement est un processus naturel lié à notre caractère de vivant », note  Philippe Laurent. Le vrai problème, selon lui, demeure le manque de confiance en soi : « les cadres en particulier sont souvent très stressés, se sentent seuls et vivent mal les échecs. Or les erreurs aussi font avancer. »

Certes, mais il est dans notre nature aussi de vouloir les éviter. Alors si après tout ce remue-méninges vous n'arrivez toujours pas à vous décider, tournez-vous vers d'autres spécialistes (consultant en gestion de carrière, psychanalyste...), ou toute personne susceptible de vous apporter ses lumières.

 

Priscilla Franken © Cadremploi.fr - 2009

 


Vos réactions, vos témoignages :
jequittemaboite@cadremploi.fr