Accueil  >   C'est décidé, je quitte ma boite (malgré la crise) !  > Comme une recette de cuisine

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Comme une recette de cuisine

Créatif, impertinent, drôle… Le mail d’au revoir de Caroline, qui sévissait au service marketing d’une agence online, est le plus long mais aussi le plus original de notre série. Pas facile à imiter, il peut néanmoins vous inspirer.

From: Caroline

To: Toute l’entreprise

Subject: La recette d'un stage réussi


Avant de vous dire au revoir, je tenais à vous livrer une recette toute particulière…. la recette d’un stage réussi !


Liste des ingrédients :


- 1 sex symbol en chair et en os que j’ai eu la chance d’avoir pour acolyte ces six derniers mois et dont les jeux de mots toujours subtils n’ont eu de cesse d’accroître mon admiration pour lui (mention spéciale à : « En juin, partez à la Jamaïque »).

NB : Prenez de préférence un spécimen mûr mais pas trop (oui on est bien d’accord t’as 29 ans et pas 30 ! ... enfin pas encore !) pour un résultat plus pimenté… les filles de l’entreprise qui fantasment sur le vaillant jeune homme ne diront pas le contraire.


- 1 chef d’équipe, également réputé pour son capital séduction (dédicace à la petite étudiante de Dauphine, de toute façon tout le monde le sait déjà), et qui en tant que manager de la new generation, a bien compris que pour maintenir la productivité en cas de forte chaleur, rien de tel que de distribuer des glaces et des rafraîchissements (d’ailleurs ils annoncent très chaud la semaine prochaine).


- 1 petite pile électrique affectionnant tout particulièrement les blondes et les femmes de caractère comme Lou (qui est un peu devenue au fil du temps un membre de notre équipe) dont elle partage la détermination. Accessoirement, le petit Nicolas (non pas celui de Goscinny et Sempé mais celui de ABC) n’a rien pour lui déplaire non plus… Allez ne fais pas ta timide, il n’est qu’à deux doigts de t’appartenir.


- 1 petite bordelaise à la recherche d’un homme courageux prêt à lui apprendre à se servir d’Excel en échange de délicieux cannelés. Si vous voulez goûter au cannelés sans passer par la case Excel, demandez-lui de vous montrer les photos qu’elle a prises avec les candidats de la Nouvelle Star…elle sera très flattée !


- 1 joyeuse toulousaine pleine de peps ayant toujours le mot pour rire, des répliques qui font mouche et un vif intérêt pour les bouquins psycho depuis ces derniers jours


- 1 alsacien fan de bateau, conseiller technique à ses heures (« O secouuuuuuuuuuuuuurs, comment modifier mes paramètres ?! ») et qui a eu l’immense privilège de se trouver presque tous les matins dans le même métro que moi ces dernières semaines (Ouh la chance !)


- 1 petite brune énergique qui a récemment découvert l’Amérique Watine, euh non Latine (où comment faire naître de folles rumeurs… !)


- 1 fan de théâtre dont nous avons la chance de suivre l’actualité grâce aux newsletters concoctées par le chef d’équipe connu pour sa lutte contre les ondes de chaleur (enfin là ça serait plutôt l’inverse !)


- 1 inconditionnelle du top 3 des salariés dont la garde-robe est de loin la plus jalousée de toute le market (allez dis nous où tu l’as acheté cette petite jupe que personne n’a… !!!)


- 1 jeune mariée qui nous a lâchement abandonné ces dernières semaines pour l’Ile de Tahiti (mais qui donc rêverait d’aller là-bas, enfin ?!!!). Quand elle lira cet email, elle sera sûrement encore toute nostalgique de son voyage… Toutes mes félicitations :)


- 1 de mes anciennes voisines lilloises que j’ai découverte en arrivant ici. Si vous la cherchez, faites tous les concerts et les festivals de musique, vous êtes sûr de la trouver et son truc en plus à elle, c’est qu’elle a toujours un k-way, et ouais tralalère !


- 1 jeune étudiant de Dauphine au bronzage déconcertant et dont l’arrivée a déclenché une vague de replis identitaire au sein des mâles du service (allez ne faites pas les innocents).


- 1 bordelais dont l’inoubliable petite stagiaire anglaise l’a particulièrement gâté pour son anniversaire, il se fera un plaisir de vous faire une démonstration. Saluons son incroyable résistance à l’adversité : le « hello les filles » dont son bureau est gratifié tous les matins ne l’a pas encore fait passer de l’autre bord !


- 1 nouvelle protégée du bordelais qui du coup va devoir faire preuve d’originalité à son prochain anniversaire (dur dur de rivaliser avec l’humour british de Lol). T'inquiètes on est tous avec toi !


- 1 fan de la Big Apple qui nous donnerait (presque !) des complexes en anglais tellement son accent est « peeerrrfect ». Si vous voulez qu’elle vous fasse un massage (art dans lequel elle excelle tout particulièrement, si si), il vous faudra la convaincre avec des arguments de poids : des bons maquis californiens feront bien l’affaire !


- 1 hyperactive d’origine espagnole à qui Pékin Express a donné envie de partir sillonner l’Inde. Espérons que ce voyage l’aidera à tirer un trait sur ces récents démêlés avec Sarah Jessica Parker !


- 1 jeune mariée qui craque pour les moelleux au chocolat bien moelleux et le bel Adam (le chanteur des Maroon 5 bien sûr !). Et oui Pauline est la preuve vivante qu’on est peut être mariée et continuer à vivre normalement, non non ce n’est pas une maladie ! Au contraire, si elle est malade je veux bien l’être aussi !


- 1 inconditionnelle de Canal + qui a préféré les charmes de la modeste petite vie française au strass et aux paillettes de la mythique ville de Miami (prononcez Maiillllllami). Fière d’avoir échappé à ce monde de débauche, elle lutte aujourd’hui activement contre la SNCF, la Société Nationale des Cheminots Fainéants (bon je sais pas si je vais me faire que des amis en disant ça… !).


- 1 globetrotteuse affrontant en ce moment même les séismes politiques de la Turquie. Quand elle ne parcourt pas le monde, elle troque volontiers sa tenue de baroudeuse pour des gants de boxe et des jupes de princesse : et oui c’est la preuve vivante que les deux ne sont pas incompatibles !


Mélangez énergiquement tous ces ingrédients et vous obtiendrez un département marketing funky et dynamique, toujours au courant des trouvailles les plus délurées du web (demandez à Louis, il a un petit truc très sympa à vous montrer) et toujours de bonne humeur contre vents et soirées !


Laissez le premier mélange (se) reposer un peu et regroupez les ingrédients suivants :


- 2 grands manitous du web impressionnants de par leur capacité à se souvenir de toutes les mécaniques de toutes les opérations de tous les clients de toutes ces dernières années. Le premier a un petit faible pour les charmes berlinois alors que le second fait de son charme son point fort.


- 1 alsacienne délurée qui a gardé intact son âme de petite fille et qui m’a fait découvrir le fameux spectacle des enfants cowboy (ah vous vous demandez bien ce que c’est…). Le secret de sa bonne humeur ? Des expressions devenues célèbres comme « Qué si ! » et le soin corporel à l’huile d’olive de Bodyshop qui est devenue sa drogue.


- 1 dieppoise dont le bronzage est au moins aussi intense que le mien (offrez-nous des vacances au soleil, zut !) et dont le carré plongeant est, malgré les divergences sur le sujet, très réussi selon moi !


Ajoutez à ces trois ingrédients une ribambelle de graphistes haute en couleurs toujours motivée et dont le sourire ne faiblit jamais. Il y en a pour tous les goûts, de la saucisse britannique aux petits biscuits japonais de la petite poupée qui fait « Non », tout le monde se régale avec ses as de la créativité plein de bonnes intentions !


Pendant que vous mélangez le tout, versez peu à peu :


- 1 petit lillois qui a partagé la même école que moi… mais attention pas le même étage ! Avec lui, éviter à tout prix les blagues lourdingues… (et oui pas de bol pour le sex-symbol). Il compte sur d’autres atouts pour amadouer son top 5 (le top 3 ne suffisait pas !).


- 1 koko qui a le look, aimant faire des petites balades de printemps au market et dont les clins d’œil le matin sont devenus cultes. Un simple regard et on se comprend : « Non désolée… pas de news de Selectour, mais je te dis QUOI dès que je sais ! »


Ajouter à ces deux loustics des visionnaires : la tête pleine de projets CRM (Comment tout Réussir Maintenant ?), ils supervisent tous les ingrédients de cette recette dont les développeurs et les statistiques qui statistiquement développent le plus gros capital génie de toute notre cuisine.


Pour assaisonnez le tout et donner au plat encore plus de saveur, ajoutez les épices suivants :

- 1 irlandaise qui, pour ne pas faillir à la réputation de sa contrée, affronte très souvent des lendemains difficiles (surtout le lundi) en raison de ses soirées arrosées. Son remède contre la gueule de bois ? Les siestes le midi dans un parc et ses tenues fétiches de chez Penny’s qui lui redonnent la pêche… pour la prochaine soirée !


- 1 suédoise énergique qui pourrait parler pendant des heures sans reprendre son souffle et dont les névroses et les dilemmes existentiels nous auront bien fait rire. Bon le prochain ordre du jour : « séances intensives d’aquagym » ça va peut-être moins te faire rire le bonnet de bain et le maillot de bain une pièce mais tu n’y échapperas pas, no way !


- 1 amoureuse des mots qui a, comme en témoigne ses incontournables emails d’anniversaire, un sacré sens de la formule et de la blagounette. Elle a le bonheur d’appeler les gens sui sortent de leur douche le matin pour leur demander qu’est-ce qui leur plaît dans le marketing interactif. Brutal me direz-vous ?! En tout cas, les réponses méritent un bon best of !


Sucrez le tout avec les autres filles du bureau commercial qui gèrent avec succès coup de téléphone, candidats, sonneries de porte, requêtes incongrues (« je vous appelle car j’arrive pas à envoyer la Une que j’ai faite sur le jeu Figaro Actu, je suis toute bouleversée… »). Sûre qu’avec leur diplomatie et leur gentillesse, cette pauvre femme a réussi à dormir !


Avant la note finale, relevez le tout d’un zeste de liqueur administrative. Je ne serai pas restée assez longtemps pour qu’ils me transmettent leur amour des chiffres, des calculs, des devis, des coûts, des frais, des tableaux excel, des remises exceptionnelles de bienvenue et j’en passe mais ce sont eux qui assurent le bon dosage et l'efficacité de la recette. Spéciale dédicace à ma fournisseuse de numéros de devis préférée !



Et « Last but not least »…

Ajoutez les deux ingrédients sans lesquels cette recette serait absolument impossible à réaliser :


- Deux boss hyperdynamiques qui m’ont permis d’apporter ma petite touche personnelle à cette recette pendant ces six derniers mois. Comptez sur eux pour pimenter le tout et régaler vos papilles grâce à leur charisme et à leur convivialité !


Enfin, ajouter une bonne dose de vitamines et une pincée (rien qu’une pincée) de travail et je vous promets un moment de pur bonheur gastronomique.


Je suis absolument nulle en cuisine mais cette recette est géniale, je vous l’assure !


Merci à tous ceux qui sont venus hier soir et ce midi et merci pour votre super cadeau !


A très bientôt et bonne chance à tous pour la suite !


Caro


PS : Félicitations à ceux qui ont réussi à lire cet email jusqu'au bout :)


© Cadremploi.fr - 2009

 


Vos réactions, vos témoignages :
jequittemaboite@cadremploi.fr